Vous savez déjà qu'openSUSE est une fantastique plateforme pour faire à peu près tout avec Linux. Alors, qu'est-ce qui se cache derrière cette distribution facile à utiliser et super puissante que nous connaissons et aimons et sur laquelle nous comptons ? Dans de nombreux esprits, il y a la perception que c'est simplement SUSE avec le code propriétaire supprimé. Il est vrai qu'une grande partie du travail de développement découle de SUSE, mais il existe également une communauté active de bénévoles dévoués qui conduisent et font fonctionner le projet, apportant toutes les bonnes choses que nous tenons pour acquises dans le cadre de la myriade d'utilisations que nous avons d'openSUSE et sur lesquelles nous comptons.

Nous sommes en période d'élection à openSUSE et le comité électoral a demandé à un membre du conseil, Gertjan (aka Knurpht), qui a accepté de se présenter à nouveau et de se présenter à la réélection de ce que cela fait d’être membre du conseil. Vous trouverez ci-dessous une transcription d'une interview hors ligne entre un autre membre du comité électoral, Edwin et Gertjan, mettant en évidence ce que c'est que d'être membre du conseil openSUSE.

Edwin: Souhaites-tu nous parler de ton emploi du temps quotidien et quel impact cela a-t-il sur le fait d'être membre du conseil openSUSE ?

Gertjan: Pour être honnête, mon planning quotidien varie beaucoup, selon ce que j'ai à faire. La plupart du temps, cela me laisse suffisamment de temps libre pour faire des choses liées au conseil. Mais avant d'être à bord, j'ai également passé du temps dans openSUSE, c'est-à-dire les forums, l'IRC, etc., donc le principal impact sur mon horaire quotidien a été les appels bimensuels en vidéoconférence. Pour le reste, je répartis le temps libre un peu différemment. Cela prend cependant quelques heures, sur une semaine moyenne.

Edwin: Te souviens-tu toujours de ce qui t'a motivé à candidater pour la première fois? Et puis pourquoi une deuxième fois?

Gertjan: Ô, oui, je m'en souviens. Richard (Brown, le précédent représentant du conseil) m'a demandé si j'avais déjà envisagé de me présenter au conseil. Ma réponse a été "Hé, tu me connais, je suis celui qui pousse les autres à candidater"… Après d'une petite discussion, d'une nuit de sommeil et d'autres demandes à me porter candidat, je sentais que je ne pouvais pas ignorer tout cela, et au moins voir si la communauté m'accepterait au sein du conseil. Donc, fondamentalement, la communauté m'a motivé et a estimé que je devais y aller. La deuxième fois n'était pas très différente. Et, dans les deux cas, la plus grosse motivation était l'amour que je ressens pour le projet et les gens de sa communauté.

Edwin: Quelle a été ta première tâche en tant que membre du conseil ?

Gertjan: Lire tous les documents. Comme beaucoup de gens, j'ai dû découvrir que mon impression sur ce que fait le conseil n'était pas exacte.

Edwin: Quelle est ton meilleur souvenir dans le cadre de tes fonctions au sein du conseil ?

Gertjan: Beaucoup de bons souvenirs, mais pour résumer: l'expérience d'apprentissage de tous les aspects du projet openSUSE et la relation avec SUSE.

Edwin: Un incident négatif dont tu te souviens et que tu aimerais partager?

Gertjan: Je m'en souviens d'un ou deux, oui. Ils sont classés PRIVÉ, mais la chose que j'ai le moins apprécié a été de devoir transgresser certaines de mes limites à ces occasions.

Edwin: Peux-tu nous dire quel est le plus grand changement dans la communauté openSUSE dont tu as été témoin après être devenu membre du conseil ?

Gertjan: Pour moi, ce serait le processus actuel pour mettre sur pied une forme de fondation openSUSE.

Edwin: Comment est la vie en tant que membre du conseil OpenSUSE?

Gertjan: Pas trop mal. J'ai adoré les réunions vidéo toutes les deux semaines, les réunions F2F (en face à face), travailler avec des gens passionnés par le projet et la communauté.

Edwin: Un message ou une suggestion pour les membres qui ne sont pas sûrs de se présenter au conseil?

Gertjan: Ne doutez pas, faites-le. C'est marrant. Et le projet a besoin de vous !!!

Edwin: Y a-t-il quelqu'un que tu aimerais proposer?

Gertjan: Ô, oui !!! Stasiek Michalski, alias hellcp, a.ka. LCP

Edwin: Seras-tu toujours impliqué dans le projet à la fin de ton deuxième et dernier mandat?

Gertjan: Sans aucun doute. Je suis toujours administrateur et modérateur de forums, modérateur sur Discord, Matrix, Facebook, donc je serai un peu plus sur ceux-ci après la fin de mon mandat. Et qui sait, je pourrais partir pour un autre mandat l'année prochaine.

Comme vous pouvez le constater, il n'y a rien de magique à être membre du conseil, le critère principal est d'aimer le projet et d'avoir un désir de le faire avancer. Vous n'avez pas besoin d'être un connaisseur ou un expert très pointu, le projet et le conseil openSUSE ont besoin de tous les types de compétences, donc si vous sentez que vous avez du temps libre et quelque chose à contribuer, n'hésitez pas et mettez votre candidature, comme le dit Gertjan:

" Ne doutez pas, faites-le. C'est marrant. Et le projet a besoin de vous !!! ”

Cet article a été révisé à 10 h 35 le 7 janvier 2020 et traduit en français le 8 janvier 2020.

Source: https://news.opensuse.org/2020/01/07/qa-what-it-is-like-to-be-on-the-opensuse-board/

Article précédent Article suivant